Ze codes de conduite sur différents sujets

Aller en bas

Ze codes de conduite sur différents sujets

Message  obit le Ven 16 Nov - 17:14

Voici la V1 des différents codes. Je travaille sur les droits de l'Homme ASAP. J'attends vos commentaires, même bref pour dire que tout est super (j'y crois à mort Very Happy) j'espère que la numérotation Romain-arabe nous permettra de nous retrouver facilement.
J'ai essayer de faire des codes en quelques points seulement pour que cela ne soit pas imbuvable. J'ai eu du mal honnêtement, faudrait que ce soit plus concis et clair je pense...

En attendant, bonne lecture
***************************************************************************************************************************************
I - Un code d'honneur des hommes politiques

1) Tout homme politique condamné pour avoir abusé de sa position doit se retirer de la vie politique, définitivement, et démissionner de ses fonctions d’élus éventuelles. Ceci inclus toute forme d’abus de pouvoir, toute forme de pot de vin, toute forme de détournement de fond, et toute forme de placement «d’ami» à un poste à responsabilité sans tenir compte des compétences requises pour occuper le dit poste à responsabilité.

2) Tout homme politique se doit d’être transparent. Il doit d’accepter toute enquête, même journalistique, visant sa personne. Cette bonne volonté sera la preuve la transparence. Si une forme d’abus de pouvoir est mise en évidence et prouvée, se référer à la règle 1, même sans condamnation.

3) Par respects pour les citoyens, les règles 1 et 2 doivent être appliquées même si la loi n’y fait aucunement référence.

4) Afin de rétablir la confiance entre le peuple et les hommes politiques, toute forme de langue de bois doit-être interdite. Il est nécessaire d’apprendre à dire «je ne sais pas, je vais contacter des experts» plutôt que de mentir au peuple.

5) Tout acte honteux vis à vis des droits de l’homme (Français, Européen ou universel), tel que le commerce avec des dictatures ne respectant pas ces droits fondamentaux, devra donner lieu à des excuses publiques, et éventuellement à des réparations aux victimes. En cas d’abus de position, se référer à la règle 1 même s’il n’y a pas de condamnation possible.

6) Les règles 1 à 5 doivent s’appliquer en tout temps pour un homme politique, pas seulement lors d’un mandat.

***************************************************************************************************************************************

II - Un code de conduite pour l'Europe du 21e siècle

L’Europe est une institution puissante dans le monde, probablement la plus puissante aujourd’hui. Cependant, elle manque aujourd’hui d’humanité et n’est basé que sur des aspects économique. L’Europe du 21e siècle se doit d’être humaine, moderne, en plus d’être économique.

1) L’Europe du 21e siècle doit être une Europe de l’Humain avant d’être une Europe de la finance et de l’économie. Toute action Européenne doit se faire pour le bien-être de ces citoyens avant de se faire pour le bien-être économique de groupes financiers ou industriels.

2) L’Europe est un éléments clés au niveau mondial. Il fait parti de ceux ayant décidé des «règle du jeu» de la mondialisation. Ces règles ayant montrés leurs limites, l’Europe se doit de proposer de nouvelles règles en Europe et dans le monde. Ces règles doivent être modifiés au profit de l’ensemble de la population européenne, et tirer vers le haut les autres pays du monde. Ces règles doivent être moteur d’une amélioration globale de la vie sur terre.

3) Les institutions de l’Europe doivent-être révisées de façon à ce que les commissaires Européens soient élus démocratiquement, et que les lobby ne puissent plus être proches des décideurs Européens. Il est important de séparer clairement le monde de la finance des décisions européennes. Lorsqu’un lobby fait une proposition, au moins un groupe d’expert indépendant doit-être mandaté pour vérifier que la proposition n’est pas faite uniquement pour renforcer les positions du lobby en Europe, mais participera au bien être du peuple, à l’emploi, et à l’économie dans son ensemble.

4) Toute décision des commissaires européen doit-être faite suite aux rapports d’au moins 5 experts ou groupe d’experts indépendants Européens. Le commissaire devra systématiquement expliquer simplement quels sont les avantages de sa proposition pour le peuple européen, l’emploi en Europe, ainsi que pour l’économie européenne. Le parlement Européen devra ratifier toutes les décisions des commissaires après étude des propositions.

5) La lutte contre la corruption doit faire parti des priorités des instances européennes. En suivant le code d’honneur des hommes politiques, en traquant les fraudes au niveau européen, en vérifiant la bonne utilisation systématique des fonds européens.

6) L’Europe doit combattre toute forme de tyrannie et de dictature dans le monde. Les échanges commerciaux avec ces régimes doit-être interdit aux entreprises officiant dans pays de l’union. Une aide doit dans la mesure du possible être apporté aux peuples de ces pays. L’éducation des personnes ayant fui ce type de pays doit-être une priorité afin d’assurer un meilleur avenir lors des changements de régime.

***************************************************************************************************************************************

III - Un code de conduite pour chacun des pays de l'Union, à commencer par le notre (chaque pays pouvant faire le sien)

Chaque pays est une entité à part entière au sein de l’Europe. Une vision à long terme à petite échelle (le pays) en harmonie avec la vision à grande échelle (l’Europe et le monde) est donc nécessaire.

1) Chaque pays de l’union doit, lorsqu’il prend une décision, vérifier les effets à court, moyen, et long terme de cette décision. Une décision sera considéré comme bonne si les effets à long terme sont bénéfiques pour la majorité de la population du pays.

2) Chaque pays de l’union doit, dans son pays et au sein de l’union, lutter contre la corruption et le banditisme, avec tous les moyens nécessaires.

3) Chaque pays de l’union doit utiliser ses spécificités comme une force économique pour son peuple.

4) Chaque pays européen doit-être solidaire de ses partenaires européens, tant que cette solidarité ne met pas en péril son propre peuple et ses propres institutions.

5) Chaque pays de l’union doit travailler sans relâche au respect des droits de l’hommes en vigueur en Europe et de manière universelle. Tout pays ne respectant pas scrupuleusement les droits de l’Homme au sein de l’union s’expose à de sévère sanction, tout pays ne respectant pas scrupuleusement les droit de l’Homme ne peut en aucun cas entrer dans l’union européenne.

***************************************************************************************************************************************

IV - Un code de conduite économique

L’économie est basé sur un principe d’échange, pas de don. L’économie est nécessaire aux états, pas l’inverse. Un contrôle rigoureux de l’économie par les états est donc nécessaire pour éviter toute forme d’abus ou de dérive nuisant aux états et aux peuples.

1) Les états doivent diriger l’économie, et non l’inverse. L’Europe encore est la première puissance économique mondiale en ce début de 21e siècle, tout changement des règles du jeu imposé par l’Europe sera suivie par le reste du monde. Ainsi, en régulant l’économie, les états pourront s’assurer du bon fonctionnement des institutions, et le bien être du peuple. Par extension, une amélioration globale autour du globe devrait se faire ressentir.

2) Tout «don»/subvention/aide faite par l’état et l’Europe doit exiger une contrepartie égale ou supérieure sous forme de contrat. Celui ci doit prévoir des sanctions en cas de non respect du contrat. C’est le principe d’échange équivalent, nécessaire en économie.

3) Tout état recevant une aide/subvention/cadeau doit s’engager à offrir une contrepartie au moins équivalente, même si aucun contrat n’est signé. C’est encore le principe d’échange équivalent.

***************************************************************************************************************************************

V - Un code de conduite écologique

Le changement climatique n’est plus vraiment à mettre en doute aujourd’hui. Il est nécessaire que l’Europe tire vers le «vert» l’ensemble de la planète pour assurer un futur à l’espèce humaine, et à la planète. Dans la mesure où le monde évolue rapidement, il est nécessaire que l’Europe reste un leader dans l’assurance d’une qualité de vie importante dans la biosphère (incluant les hommes, les animaux, les végétaux, et la planète elle même)

1) Un maximum d’effort doit-être mis dans la transition vers des énergies non polluantes au sein de la communauté Européenne (CO2, radioactivité ou autre sont les pollutions incriminés). Cette transition doit-être rapide et efficace afin d’obtenir une indépendance économique vis à vis des sources d’énergies fossile, en particulier le pétrole.

2) Les systèmes de création et de stockage d’énergie doivent-être une des principales sources d’innovation dans la 30 prochaines années. Les sources et systèmes de stockages qui permettront l’indépendance de l’Europe doivent-être privilégié sur celle nécessitant de fort imports de matière première.

3) Toute construction en Europe doit prévoir des zones de stockage d’énergie pour le futur, doit être au minimum «0 énergie», et doit avoir une durée de vie assurée par le constructeur d’au moins 30 ans. Les constructions ne respectant pas ce principe simple devront être taxé en Europe de façon à palier le manque de vision à long terme des constructeurs. Ces taxes devront-être au minimum du montant qui aurait permis de créer des bâtiments aux normes, de façon à inciter les constructeurs à adopter les nouvelles normes rapidement.

4) l’éducation au recyclage, aux économies d’énergie, et au non-gâchis doit-être fait à toutes les échelles de la société. Des plus jeunes, à l’écoles, au adultes qui ne savent pas forcément comment faire car ils n’y ont pas été éduqué. Ne pas savoir n’est pas une honte, apprendre à combler ses lacunes est une force dont le peuple européen doit être fier.

5) Instaurer des taxes type «carbone» visant à taxer les produits en fonction du moyen de transports et de la distance qu’il ont parcouru avant d’arriver sur le territoire nationale. Tout import doit respecter l'environnement au maximum.

6) L’Europe se doit d’être la zone mondiale la plus avancée au niveau agriculture. Toutes les méthodes agronomiques modernes permettant une meilleur production (meilleur qualité, meilleur gout, meilleur rendement, meilleur apport à l’économie locale, meilleur condition de travail, meilleur impact sur l'environnement) doivent-être étudier. Les méthodes agricoles permettant une plus faible diffusion de pesticides/fongicides, par définition nocifs pour l'environnement, doivent être étudiée en priorité. Certaines fermes expérimentales existants déjà partout autour du monde doivent-être prise en exemple, et étudiée. Une production plus saine pour les humains et l'environnement est nécessaire. Il est donc nécessaire d’étudier en permanence les nouvelles méthodes de production

***************************************************************************************************************************************

VIII- code politique territoriale

La politique territoriale contient plusieurs échelles allant d’une parcelle de terre à l’Europe entière. Il est nécessaire d’avoir une cohérence générale en Europe permettant à chaque échelle territoriale de s’améliorer dans le temps.

1) Les territoires d’échelle équivalente doivent s’organiser en réseau pour réduire leurs frais. Le réseau doit se faire grâce à internet, outils de communication permettant de s’affranchir des distances. Un village de 3000 habitant faisant un appel d’offre pour des éclairages publique n’a pas la même force qu’un réseau de 10000 villages européens faisant le même appel d’offre. De nombreux réseaux au sein des territoires européens peuvent se former pour de multiples raisons. Ces réseaux sont la bases du 21e siècle, et l’Europe doit fournir à ses territoires les moyens de travailler en réseau.

2) Les territoires doivent travailler, en réseau, à l’amélioration de la biosphère. Il est donc nécessaire de travailler à une plus grande capacité d’énergie verte, un meilleur système de recyclage des déchets, une réduction des dépenses énergétiques. La demande de conseil au sein d’un réseau permettra également de ne plus faire de choix absurdes économiquement et écologiquement (comme les éclairages publiques éclairant autant le ciel que le sol !)

3) Chaque territoire doit travailler sur ses points forts, et travailler en réseau avec les autres territoire exploitant les même forces.

4) Afin d’avoir un réseau étendu et efficace en Europe, il est nécessaire que chaque pays mette en place des moyens d’accès à internet efficace, même dans les zones faiblement peuplée.

5) Chaque territoire doit travailler en toute circonstance à une amélioration de la qualité de vie des habitant du territoire, au respect de l'environnement sur le territoire, et doit faire appel aux experts via les réseaux avant de prendre une décision importante pour la communauté afin de ne pas commettre d’absurdité et de toujours être efficace.

***************************************************************************************************************************************

IX - Grands objectifs nationaux pour la France 

1) Etre le pays avec le meilleur niveau d’éducation au monde.

Les grands objectifs, je pense ne doivent pas dépasser 15. Chaque grand objectif devra contenir des sous objectifs spécifique, et chaque sous objectif devra contenir des solutions efficaces, modernes, et logiques!
1) Etre le pays avec le meilleur niveau d’éducation au monde.
2) Etre le pays le plus innovant au monde.
3) Etre le premier pays indépendant du pétrole et autre matériaux limités, et qui exploite le mieux ses ressources naturelles et humaines au monde.
4) Etre le pays avec le plus faible taux de corruption au monde.
5) Etre le premier pays a (à nouveau) contrôler l’économie du pays et non l’inverse.
6) Etre le pays le plus sur du monde pour sa population.
7) Etre le pays le plus en avance pour les technologies de communications, de liberté internet, et de diffusion des connaissances.
Cool Etre le pays le plus en avance sur la médecine / Sécurité sociale.
9) Etre le pays le plus en avance sur les méthodes d’agriculture, de construction, de recyclage.
10) Etre le pays ou la presse est la moins censurée au monde.

***************************************************************************************************************************************


obit

Messages : 131
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 35
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ze codes de conduite sur différents sujets

Message  riri le Sam 24 Nov - 10:18

Merci Tibo pour le temps que tu as pris de rédiger ces codes.

Il va me falloir plusieurs lecture je pense pour laisser le tout décanter.

Mais à chaud, concernant


I - Un code d'honneur des hommes politiques
, pour moi ce code n'a pas de raison d’être en dehors d'une constitution. Les limitations des hommes politiques, étatiques et morale, sont le cœur d'une constitution. Et sinon je trouve que tu ne vas pas assez loin, j'aimerais par exemple que la division des pouvoirs coïncident avec la division des hommes politiques. Un mandat dans le législatif devrait exclure un mandat dans le judiciaire et l’exécutif au moins pour une période donnée sinon à vie. Le cumul des mandats ou des compétences

IV - Un code de conduite économique, là sans explications, je ne te suis pas sur l'histoire du don. Qu'une personne ou une entité revendique un don je trouve ça assez malsain au final, mais le principe du don en lui même me semble plutôt positif. Et de manière générale même si tu interdis les dons financiers,tu n’empêcheras pas les dons de temps, d’énergie, d'idées, de réseaux diplomatiques, bref les dons de soi qui font que certains ont plus d'influences auprès de certains état. Plutôt qu'interdire un don je trouverais le concept de non-redevabilité d'un état plus pertinent. Ca signifierait en même temps que la nation est au dessus de l'économie, au dessus de tout, que les seules personnes à qui elles doit des comptes sont ces citoyens pris dans leur globalité.

riri

Messages : 63
Date d'inscription : 27/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ze codes de conduite sur différents sujets

Message  obit le Mar 27 Nov - 16:12

I - Je suis d'accord avec toi pour le code d'honneur, il ne va pas assez loin car je suis parti du principe que dans un premier temps, il ne sera pas possible de le faire inscrire dans la constitution. Il faut que cela soit un acte volontaire de la part de tous nos membres de se lier à ce code primaire.
En effet, il faudrait étoffer la version qui pourrait à terme être inscrite dans la constitution. On ne peut pas interdire à un juge qui décide de se lancer dans la politique de continuer à fréquenter ses amis. On ne peut pas l'empêcher de connaitre les autres juges et avocats... et de tout couper sous prétexte qu'il est passé d'un pouvoir à l'autre. Mais ce qui est sur, c'est qu'il faut empêcher les interférences entre les 2. D'un point de vue volontaire dans le code, et d'un point de vue constitutionnel par la suite. Je vais réfléchir à un petit remaniement plus radical du code, qui puisse être appliqué hors constitution, et dans la constitution par la suite.
IV - Je me suis mal exprimé sur l'histoire du don. Le don est une bonne chose en tant que tel. Ce qui ne l'est pas c'est quand l'état donne 500 millions d'Euros à une entreprise en ne lui demandant rien en retour, ou presque. Exemple : Daewoo qui avait comme contrainte de laisser son usine ouverte pendant 5 ans je crois. Et qui l'a laissé ouverte pendant 5 ans exactement. Les 500 millions ont été investi initialement dans les "marchés", la production de l'usine étant secondaire. L'emploi créé a été détruit, cela n'a pas rapporté à la France un pouillème du "don" initial. Je trouve cela inadmissible. Je vais reformuler cette section cette semaine pour que cela soit plus clair...
Je vais ajouter le concept de non-redevabilité qui est excellent et complètement en accord avec le reste je pense. Je vais même le mettre en premier article.

Je fais ça cette semaine, mais je ne sais pas quand.

obit

Messages : 131
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 35
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ze codes de conduite sur différents sujets

Message  obit le Jeu 29 Nov - 16:26

Je viens de suivre une conférence sur les différences culturelles entre France et Québec, c'était particulièrement intéressant.
En particulier, y'avait un passage sur les systèmes de logiques dans les sociétés.

Typiquement, la France suit toujours une logique d'affiliation. On est affilié à un milieu social, on est affilié à un travail, à une école/fac, à une minorité, etc. On sait parfaitement ce qui se passe au sein de notre affiliation, et on s'y réfère en permanence. C'est une composante traditionnelle qui nous permet de déterminer ce qui est bien de ce qui ne l'est pas.

Au Québec, il y a 3 type de logique.
1) La logique du consensus. D'un point de vue historique, lorsque les anglais ont envahi le Québec, tous les français un peu fortuné sont en France, laissant tous les autres sur place. La société s'est donc retrouvé abandonné par la forme traditionnelle de la hiérarchie à l'Européenne, et a créé une société basée sur l'égalité. Les décisions au Québec n'ont plus alors été prise par les "castes" dirigeantes, mais par le peuple dans sont ensemble. Pour que cela fonctionne, il a fallu que les décisions soient prises par consensus. En France, on gueule pour défendre notre point de vue, on n'en démord pas, et c'est le chef qui décide de qui a eu le plus raison. Une fois la décision du chef prise, tout le monde n'est pas d'accord, et ceux dont l'idée n'a pas été retenue montre souvent de la mauvaise volonté à faire ce qu'on lui demande. Au Québec, tout le monde donne des morceaux d'idées, le chef est un animateur qui donne la parole à tout le monde et qui recolle les morceaux d'idée pour créer le consensus. Un fois le consensus obtenu, tout le monde fait son possible pour que l'idée de "tout le monde" soit respectée. Cela donne parfois des résultats absurdes, des idées ridicules, mais qui font consensus. Il y a une "pression à l'égalité" qui fait que tout le monde contribue au développement des idées, et les participants renoncent à leur point de vue initial pour adopter le point de vue final, pour être égal à tous les autres. C'est une histoire d'ajustement mutuel.

2) La logique du contrat. C'est un modèle très nord américain. On s'engage par contrat à faire quelque chose, et on le respecte. Si le contrat n'est pas respecté, on est dans la merde. Les gens sont généralement fier de cet engagement, et son libre de faire ce qu'il veulent dans la mesure où le contrat est respecté. Dans l'entreprise, cela favorise la prise d'initiative personnel sans avoir besoin de se référé à son N+1 qui vérifiera auprès du N+2, qui interrogera éventuellement le N+3, etc... pour savoir si l'idée est bonne.
J'annonce que suite à cette conférence, j'ai décidé de revoir cet histoire de code, et de le transformer en "contrat citoyen de la politique". Le contrat permet de donner des droit et des devoirs aux politiciens, mais en donne aussi aux citoyens qui les élisent. Les idées fondamentales resteront là, mais l'implication sera plus forte. Je pense faire pareil avec les autres codes.

3) La logique de l'individuation. C'est une logique récente, souvent trouvée chez les moins de 30 ans. Elle se développe en fait un peu partout dans le monde grâce à internet notamment...... Cette logique est basée sur la liberté d'action au sein d'un groupe, et l'unité égalitaire des membre du groupe. Il y a un respect entre les membre, et une autonomie des membres. Mais surtout, elle est basée sur la coopération entre les membres plutôt que sur la compétition. Aider un membre est une réussite personnel qui profite au groupe. Cette logique est pleine d'avenir selon moi, et mériterai d'être mise en avant en France, sans pour autant créer une rupture dans les "traditions" françaises....

Voilà, j'aime bien le côté "investissement collectif" existant au Québec, et j'aimerai le faire transparaitre dans les contrats. Je vais donc essayer de tout ré-écrire au propre en tenant compte de cela. Si vous avez des commentaires ou des ajouts à faire à la liste, dites le moi avant que je me lance !

obit

Messages : 131
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 35
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ze codes de conduite sur différents sujets

Message  obit le Jeu 29 Nov - 17:29

Voilà ce que cela donne après quelques légères modifications. Je ne suis pas forcément content du résultat, je n'ai pas réussi à transformer le tout en "contrat" au sens ou je l'avais dans ma tête....

EDIT : J'ai fait quelques modifications du texte ci dessous, mais comme personne n'avait encore répondu, ce n'est pas grave a priori.


I - Contrat citoyen

Le contrat citoyen est un contrat de bon sens. Il lie le peuple et les personnes s’engageant dans la politique pour servir le peuple. En approuvant publiquement ce contrat, toute personnalité politique s’engage à suivre un certain nombre de règles simple visant à prouver la raison de son engagement : servir le peuple, pas des intérêts personnels.
Tout manquement à ces règles simples doit-être considéré comme une rupture du contrat citoyen. La personnalité politique ne peut plus être considérée comme digne de confiance, le peuple doit agir en conséquence en ne lui faisant plus confiance lors de rendez-vous électoraux.

1) Une personnalité politique, élue ou non, se doit d’être intègre tout au long de sa carrière de façon à respecter le peuple qui lui fait confiance. Ainsi, toute personnalité politique condamné pour avoir abusé de sa position (Pot de vin, détournement de fond, abus de pouvoir, triche électorale, etc.) doit se retirer de la vie politique, définitivement, et démissionner de ses fonctions d’élus éventuelles

2) Tout homme politique se doit d’être transparent. Il doit d’accepter toute enquête, même journalistique, visant sa personne. Cette bonne volonté sera la preuve la transparence. Si une forme de mauvaise gestion d’ d’abus de pouvoir est mise en évidence et prouvée, se référer à la règle 1, même sans condamnation.

3) Par respects pour les citoyens, les règles 1 et 2 doivent être appliquées même si la loi ou la constitution n’y font aucunement référence. Une fois au pouvoir, toute personne ayant signer le contrat citoyen doit faire son possible pour intégrer ce contrat à la constitution française.

4) Afin de rétablir la confiance entre le peuple et les hommes politiques, toute forme de langue de bois doit-être proscrite. Il est nécessaire pour les personnalités politiques d’apprendre à dire «je ne sais pas, je vais contacter des experts» plutôt que de mentir au peuple. L'honnêteté intellectuelle est nécessaire pour une politique saine.

5) Tout acte honteux vis à vis des droits de l’homme (Français, Européen ou universel), tel que le commerce avec des dictatures ne respectant pas ces droits fondamentaux, la vente d’arme ou de drogue devra donner lieu à des excuses publiques, et éventuellement à des réparations aux victimes. En cas d’abus de position ou de condamnation, se référer à la règle 1 même s’il n’y a pas de condamnation possible.

6) Toute forme de cumul des mandats est impossible. Le but est ici de focaliser les élus sur une tâche afin qu’ils l'accomplissent à 100% de leurs capacités. Si plusieurs mandats sont confié à un élu, celui ci doit démissionner de ceux auxquels il ne compte pas s’engager à 100%.

7) Toute personnalité politique ou non, ne peut avoir qu’un seul et unique engagement législatif, ou exécutif, ou judiciaire. Il s’agit ici de séparer en toute circonstance les pouvoirs pour plus de transparence en toute circonstance.

Cool Les citoyens sont les garants de ce contrat. Par définition, une personnalité politique ne respectant pas les règles 1 à 7 ne doit pas être considéré comme digne de confiance car servant son propre intérêt plutôt que celui du peuple. Cette personnalité politique doit donc être écarté du pouvoir par les urnes.

obit

Messages : 131
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 35
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ze codes de conduite sur différents sujets

Message  obit le Mar 4 Déc - 16:08

So ?

obit

Messages : 131
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 35
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ze codes de conduite sur différents sujets

Message  riri le Mar 4 Déc - 22:17

Ca me va sur le fond. Sur la forme presque. Si tu me permet de te proposer une formulation alternative de 2/3 points je le ferais. clown

riri

Messages : 63
Date d'inscription : 27/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ze codes de conduite sur différents sujets

Message  obit le Mer 5 Déc - 3:49

C'est le principe, je propose une version de base, on discute et modifie par la suite, tout le monde est libre de faire des modifs !
Fais-to plaiz' Wink

obit

Messages : 131
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 35
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ze codes de conduite sur différents sujets

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum