Un concept de cabinet RH.

Aller en bas

Un concept de cabinet RH.

Message  Leptig Ato le Jeu 5 Juil - 15:45

Si mon idée ne tiens pas ici, elle ne tiendra pas face à des pros. Je vous demande donc de critiquer cette idée au maximum histoire d'armer mon argumentation.

J'en ai ma claque de recevoir des meils de refus à peine motivés, voir pas de réponse du tout. Ça me travail, ça me saoul et ça me démotive (à fond).

Plutôt que de rester dans l'inaction, je vais donc monter un cabinet (enfin tenter de...).

Le principe est simple et complexe: Faire un cabinet de conseil en RH basé sur une aide réelle et une certaine idée de la modestie.

Un cabinet de conseil et RH se la raconte à mort, te vend du rêve et te facture très cher pour du vent. De deux choses l'une: Soit une petite boite ne peut accéder aux services du cabinet parce qu'il est trop cher (mais le cabinet est bien), soit il n'y a pas de suivi et l'action menée est inefficace (pour à peine moins cher).

Je veux donc monter une boite sur le principe suivant. Prestation moins chère (pas chère en comparaison du reste) mais avec la condition que le demandeur soit une structure de taille modeste, avec un chiffre d'affaire restreint et/ou dans la merde sur plusieurs plans.

Le but est de démontrer qu'un cabinet peut sans problème abaisser ses tarifs et se mettre à la portée des entreprises/industries les plus modestes et que celles-ci peuvent aussi satisfaire à minima les exigences de bien être au travail.

Les limites de ce projets sont: mon manque d'expérience, mon manques de contact et une concurrence acharnée (bien que ne visant pas la même cible).

Pour pallier ces manques: M'appuyer dans un premier temps sur des organismes reconnus et potentiellement intéressés par la démarche (CCI, Régions, Départements etc.). Ils me fourniraient les contacts et je travail pour eux. Seulement, le changement dans les univers administratifs est long et je ne peux pas me permettre d'attendre 2017...

Qu'en pensez vous?

_________________
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute". P. Desproges
avatar
Leptig Ato

Messages : 64
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept de cabinet RH.

Message  obit le Jeu 5 Juil - 21:07

Elle est kitch ton idée... bounce
(Bon, j'y réfléchi demain... Mais en attendant je dirais que pour être concurrentiel, faut créer une nouvelle façon de pensée, et que ce soit radicalement différent de ce qui se fait. Ou bien créé un besoin qui n'existe pas encore... Mais je ne sais pas comment !)

obit

Messages : 131
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 35
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept de cabinet RH.

Message  obit le Ven 6 Juil - 14:16

Alors j'ai réfléchi un peu là...

Dans l'ensemble, je dirais qu'il faut monter un concept qui sera novateur aujourd'hui, et tout à fait banal dans 15 ans.

Pour cela, je conseil de lire le bouquin de Rifkin en premier.
Ensuite, trouver l'idée qui tournera autour du "networking RH", et donc de "l'échange de conseil RH" plutôt que de la "vente de conseil RH". Comment faire pour que ce soit assez rentable pour manger? Il ne faut pas vendre, mais louer un système en constante évolution via les échange dans le réseau. Le prix est bas, mais on paye longtemps pour un service continu.

Si le marché du travail dans la branche du client évolue, le "néo-cabinet-RH" doit évoluer avant que le client ne s'en rende compte, et lui proposer d'évoluer dans un sens particulier. C'est un peu de la surveillance d'évolution technologique, mais au service du RH quoi.

Pour être dans l'ère du temps de dans 15 ans, il faut baser les conseils non pas sur la rentabilité immédiate, mais sur une cohérence sociale et interconnectée au sein de l'entreprise. Créé un environnement de travail avec des gens partageant les mêmes passions pour éviter que les gens fassent la gueule en permanence et donc n'aiment pas leur boulot, et donc soient moins efficace. Il s'agit donc de contrôler le côté social au sein du système de l'entreprise pour favoriser la croissance personnel des employés, donc de l'entreprise. Il est également possible d'imaginer des stages de cohésion, avec des gens ayant déjà des affinité. Il faut bien sur gérer la complémentarité des gens en fonction des taches à accomplir... Je pense que ça ne doir pas être trop dur à mettre en place, et ça tranche grave avec les méthodes actuelles que je qualifierai de " 'kill that bastard, kill him, you are a killer, kiiiillllllll mother fucker, kiiiiiiiiilllllllllllll !' Bon, t'es pas assez un killer, t'as pas le job, va te pendre petite merde insignifiante" 0 social, tout dans la compétition absurde et destructive à forte dose...

Côté "Networking" il faut suivre les profils des gens qui ont été pris par telle ou telle autre entreprise, et proposé d'éventuels échanges pour améliorer la cohésion. Pour cela il faudra faire du profilage social de tous les employés (ça demande du boulot, c'est bien pour le cabinet ça Smile )
Une fois le nombre d'entreprise suffisant (je dirais 4 grosses, 10 moyennes, et 15 petites), le networking et les échanges seront plus simple à mettre en place !

Voilà, j'ai écrit ça comme ça me passait par la tete, sans relecture, sans vérifications, pioche dedans !

obit

Messages : 131
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 35
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept de cabinet RH.

Message  obit le Ven 6 Juil - 15:23

Après re-reflexion, je dirais que viser les PME PMI est une bonne idée.
Maintenant, la question est : C'est quoi la raisons des refus que tu reçois? C'est quoi les motifs de refus en règle générale?
Si c'est le manque d'expérience, alors il faut ajouter à mon précédent post un volet "formation par l'expérience et par la confiance. L'idée est la suivante : Les PME PMI qui t'ont fait confiance en misant sur le "futur social et réseauté de l'entreprise" acceptent de prendre des jeunes sans expérience auprès de gens bien formé qui finiront à la retraite genre bientôt. Ainsi, je jeune apprend, et à la possibilité de récupérer le post ensuite. Jusque là, c'est banal. Le truc pourrait-être de faire signer au jeune une "charte de qualité" au sein de son contrat de travail. C'est à dire qu'il s'engage à partir ou à se laisser virer pendant son CDD longue durée s'il n'est pas compétent ou si le boulot le gonfle. Un peu comme le projet CPE, mais plutôt que d'offrir la possibilité aux entreprises de prendre des CDD qu'ils peuvent trasher pour n'importe quelle raison (bref un cadeau pour les patron), il s'agirait d'essayer le boulot, gagner en expérience, essayer d'apporter du nouveau à l'entreprise, et d'accepter de partir si ça ne va pas. La fin de CDD pour raison économique ne devra pas être la solution pour l'entreprise. Si elle fait ça, elle brisera la confiance et sera mal noté au sein du néo-cabinet. Il doit y avoir une relation de confiance entre néo-cabinet-entreprise, mais également employé-néo cabinet. Un jeune qui fait mal son taff, qui n'est pas motivé ou quoi, et qui fait le bordel se verra blacklisté.
Gain pour le jeune qui accepte le contrat, gain pour l'entreprise, gain pour la société ! Et donc gain pour le néo-cabinet !!!

Pour avoir un exemple plus concret, j'imagine un équivalent à Couch-surfing mais pour le boulot. Les entreprises accueillent des jeunes, sont notés par les jeunes au niveau ambiance de travail, sont noté par le néo-cabinet au niveau respect du contrat social. Les jeunes sont également notés par l'entreprise comme bon employé, ou pas, et par le néo-cabinet. Et finalement, le néo-cabinet évalue les employés et les entreprises pour une somme modique, mais qui tombe tous les mois ! C'est ultra gagnant pour la société en général et le néo-cabinet.

PS : Couchsurfing, ça marche du tonnerre, c'est ce que j'ai utilisé pour me loger à Boston, et j'ai envie de dire : plus jamais je paierai d'hôtel à l'avenir quoi !!!!!!!

PPS : l'inconvénient c'est qu'il faut vite créé le site internet qui servira de base de donnée à tout le monde !

Allez, boujou !

obit

Messages : 131
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 35
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept de cabinet RH.

Message  obit le Lun 9 Juil - 17:04

C'est tellement tout pourri mon idée ?
Crying or Very sad

obit

Messages : 131
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 35
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept de cabinet RH.

Message  Leptig Ato le Lun 9 Juil - 19:27

Ha non... j'y réfléchit c'est tout tu sais ^^

_________________
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute". P. Desproges
avatar
Leptig Ato

Messages : 64
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept de cabinet RH.

Message  obit le Lun 9 Juil - 19:28

Ahhhh ok ok ok.
Mais bon, t'en penses quoi a priori ?

obit

Messages : 131
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 35
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept de cabinet RH.

Message  Leptig Ato le Lun 9 Juil - 19:33

Sur le fond je suis d'accord et pas d'accord. Le principe est louable, mais pas applicable. Pas pour tout. Donc je pèse le pour et le contre de chaque situation et chaque type de conseil et je te fait un rapport détaillé de ce que j'en pense!

_________________
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute". P. Desproges
avatar
Leptig Ato

Messages : 64
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept de cabinet RH.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum